20181113_154856

Hommage à nos glorieux anciens pour les cent ans de la fin de la Grande Guerre !

20181113_154856

La transmission de la mémoire est l’une des missions de l’École. À l’initiative de Valérie Piétravalle, de Fabrice Jacquet et du groupe d’élèves d’Enseignement Défense, s’est déroulée, ce mardi 13 novembre, dans le hall d’entrée de notre établissement, une cérémonie du souvenir, commémorant les 100 ans de l’Armistice de la Première Guerre mondiale signé entre les Alliés et l’Allemagne le 11 novembre 1918, la fameuse « Grande Guerre ».

En présence d’une délégation du 8ème RPIMA, de Mme Galissard, Adjointe à l’éducation de la Mairie de Castres, de Pierre Escande de l’IHEDN (Institut des hautes Etudes de la Défense Nationale), de M Molinier Jean Pierre, Président de l’association des Anciens de Barral, de la direction de l’établissement, de parents d’élèves,  les élèves de l’Enseignement Défense ont rendu un vibrant hommage aux anciens de Barral, combattants et victimes de la guerre, tombés pour la France à l’occasion d’une émouvante cérémonie.
C’est Paul Henri MARTY, jeune professeur d’Histoire « retraité » et prédécesseur de Mme Piétravalle, à la tête de l’E.D, qui a eu l’honneur d’ouvrir la cérémonie en rendant hommage à ces glorieux anciens. Il a su nous rappeler l’atrocité de ce conflit, que la liberté et la paix en Europe ont eu un prix, lourd, et qu’il est important que les nouvelles générations prennent conscience du bel héritage que nos glorieux anciens nous ont légué. DSC08593

Dans la foulée, Fabrice Jacquet, éducateur, très impliqué dans l’E.D, ainsi qu’une poignée de représentants élèves, ont pris la parole pour faire ressortir de l’anonymat, et redonner, l’instant de cette cérémonie, dimension humaine aux noms apposés froidement sur cette stèle de marbre qui surplombe l’entrée principale de notre établissement. Ils ont rappelé le fantastique travail de recherche minutieux effectué en 2013 par Mme Bonnet, notre ancienne documentaliste, associant la classe d’EGPA et approfondi par les générations d’aujourd’hui !

Grâce à ses recherches, nous disposons à présent de données concernant la moitié de nos « Morts Glorieux » : pour chacun de ceux-ci, nous connaissons le grade, l’arme dans laquelle il servait, le matricule, la date et le lieu de la mort, la cause de celle-ci, l’âge et le lieu de naissance …Nous savons maintenant que le plus gradé était capitaine et que la plupart d’entre eux étaient sous-officiers ou simples soldats, qu’ils servaient essentiellement dans l’infanterie ou l’artillerie… Nous savons aussi où certains sont tombés, « tués à l’ennemi » : l’un à Zillebeke dans le secteur d’Ypres en 1915 où l’ennemi utilisa les gaz pour la 1ère fois, un autre dans l’enfer du Mort-Homme au plus fort de la 2ème bataille de Verdun en 1917, un autre encore au Vieil Armand, « la montagne de la mort » en Alsace, en 1915…

Pour d’autres, ce fut en Champagne au Bois Sabot, aux Hurlus ou au Mont Têtu, au fort de Vaux ou encore sur la Somme ! Certains, rapatriés à l’arrière, sont morts de leurs blessures dans des hôpitaux militaires…

La plupart d’entre eux avaient moins de 30 ans, le plus âgé avait 43 ans, les 2 plus jeunes, 19 ans, l’âge de certains de nos terminales…Grâce à toutes ces informations, ils ne sont plus aujourd’hui des soldats méconnus. Ils sont des Barraliens comme nous ! Ils méritent que l’on ne les oublie pas, que l’on se souvienne d’eux et surtout que l’on ne passe plus devant cette stèle sans la voir ! »20181113_161150

Et c’est par une magnifique Marseillaise entonée par nos élèves de primaire, de 6ème dominante musique, guidés par messieurs SOULET et GUINEDOR, leurs professeurs de musique, que s’est achevée cette belle cérémonie.

Voilà une bien belle leçon de mémoire et citoyenneté ! Un grand merci à Mme PIETRAVALLE, M JACQUET et tous les élèves présents !

Share Button

Classés dans :, , , , , , , , , ,

27 novembre 2018