20181001_161445

LABEL ECO-ECOLE 2019 : L’ensemble scolaire BARRAL engagé !

20181001_161445

C’est avec enthousiasme que l’ensemble scolaire Barral, par l’intermédiaire de son Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté et le soutien du C.P.I.E du Tarn (Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement), s’est engagé à nouveau dans cette dynamique afin de décrocher pour la 8ème année consécutive le label éco-école. Lauréat l’an dernier sur le thème des énergies, il se lance cette année sur le thème de l’Alimentation, un défi pour demain.

Les formateurs d20181001_154641u CPIE, Jean Fabien et Clara, ont assuré avec conviction la formation des éco-délégués (2 élèves par classe, soit environ 90 éco-délégués), de l’école au lycée, autour de leurs missions d’ambassadeur du projet éco-école, collège, lycée.

Durant cette journée, ils ont eu l’occasion au travers des jeux coopératifs et des ateliers de réflexion d’amener les élèves à définir les missions de l’éco-délégué. « En effet, le but était d’amener les jeunes à une véritable  réflexion pour mettre en place un plan d’actions après avoir établi un diagnostic sur l’alimentation des jeunes et moins jeunes notamment au sein de l’établissement » assure Jean Fabien. Les jeunes ont sondé tous les services, toutes les personnes fréquentant l’établissement : personnel, direction, responsable de la société de restauration, professeurs, éducateurs et bien sûr élèves, à partir d’un questionnaire bien précis et ont mené une réflexion sur le thème.IMG_20181001_105828

Jean de T°S nous éclaire d’ailleurs : « L’objectif était de réaliser un check-up complet de Barral. C’est important de valoriser aussi ce qui se fait déjà en termes d’actions de prévention ou sensibilisation. On peut ainsi faire évoluer certaines pratiques autour des gestes éco-responsables. Nous avons plein d’idées comme la mise en place de tables de tri au self ! Pour Léonore de Cm1 qui avec beaucoup d’aplomb affirme : « Ce qui est important, c’est améliorer l’équilibre alimentaire et la qualité des produits servis, en augmentant la part de produits locaux ». Enfin pour Louise de 4ème : « c’est mieux gérer les déchets et le gaspillage alimentaire, sensibiliser camarades et adultes pour adopter des comportements responsables ».

Jean-Marc Cambra, professeur de SVT et cheville ouvrière du Comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté de l’établissement souligne par ailleurs l’intérêt de la mission d’éco-délégué et la motivation de tous ces jeunes : «Toute l’année, nous essayons de développer une citoyenneté active fondée sur le respect de l’autre, l’environnement, l’éco-responsabilité et l’engagement individuel et collectif et c’est rassurant de voir l’intérêt que portent les jeunes sur les problématiques écologiques du XXIème siècle !».

Pour clôturer cette journée, après le bilan des formateurs, les éco-délégués se sont vu remettre un magnifique diplôme qui atteste de cette journée de formation et surtout leur confère les pouvoirs d’ambassadeurs auprès de leurs camarades de classe. Et c’est dans une ambiance conviviale et autour d’un délicieux goûter 3E (économique, écologique, équilibré) préparé par les élèves du CM1, épaulé en cela par leur institutrice, Marianne Doutre, que s’est terminée cette riche et intense journée. Au menu : brochettes de fromage et raisins « bio », pains aux noisettes et autres fruits secs.

Le mot de la fin pour M Andrieu, responsable de la société de restauration Elior, présent lors de cette journée, qui montre bien la volonté de travailler main dans la main, avec élèves, parents et direction « Pour faire de la bonne cuisine, il faut de bons produits, c’est pourquoi nous nous engageons à cuisiner des produits « faits maison », des produits locaux, des légumes et de fruits de saison. Enfin très engagé dans la lutte contre le gaspillage alimentaire nous allons accompagner les enfants dans cette démarche, par de la sensibilisation au tri des déchets. »

20181001_161911

Share Button

Classés dans :, , , ,

3 octobre 2018