20180409_093903

Les joueurs du C.O rendent visite aux élèves de Barral !

20180409_092730

Les plus timides n’étaient pas forcément ceux que l’on pouvait imaginer. Ce matin, Lisa Valette, chargée de communication du Castres olympique, accompagnée de deux joueurs castrais, le sud-africain Robert Ebersohn et le néo-zélandais David Smith, se sont gentiment prêtés au jeu des journalistes en herbe du jour issus des classes européennes et de la 3°EGPA de l’Ensemble Scolaire Barral.

« Ne soyez pas gênés, asseyez-vous » leur a lancé gentiment une jeune élève pour les inviter à prendre place dans les classes. Les élèves avaient bien entendu préparé avec le professeur d’anglais Mme Albouy, cette rencontre comme de parfaits petits pigistes en herbe avec des interrogations souvent pertinentes, parfois décalées… Tout y est passé : situation de famille, formation, reconversion, objectifs, alimentation, recrutement, goût musicaux, cinématographiques et culinaires… Et les sportifs ont répondu en toute transparence. Sans oublier de faire preuve d’humour ! 20180409_085314

Les jeunes ont ainsi pu découvrir que David Smith se destinait à être policier et qu’il aimait bien le film « Titanic ». Que Robert Ebersohn avait un frère jumeau et que son grand-père, son père et son frère avaient également eu une carrière de rugbyman. Que la barrière de la langue entre les joueurs français, hispanisants et anglo-saxons n’était pas un souci. « Si on a envie d’aller l’un vers l’autre, il n’y a pas de problème » lâche David Smith. Et Robert de rajouter « qu’au C.O, nous sommes tous Olympiens avant tout !».  Que David Smith se verrait bien finir sa vie en France, d’ailleurs, avec son épouse ils viennent d’ouvrir un restaurant sur Soual…Par contre Ebersohn lui se verrait bien finir coach, pourquoi pas…. Autant de réponses que les apprentis journalistes vont utiliser pour réaliser des articles pour le journal intitulé « L’Encre criée ! ». « On a organisé cette rencontre dans le cadre d’un projet pédagogique sur la presse et bien sûr les langues », explique Laurence Albouy. Et comme beaucoup de mes élèves jouent au rugby ou sont passionnés par le CO, on a contacté Christophe Urios qui a mis en place ce rapprochement ». Les enfants ont été ravis de cet échange. La rencontre s’est terminée avec un bon goûter, quelques parties de baby-foot, des selfies et bien sûr des dédicaces…

20180409_084940

Une belle complicité est née, qui pourrait bien se retrouver jusque sur les bords du terrain pour tous ces jeunes qui supportent sans compter le CASTRES OLYMPIQUE !

20180409_093903

Share Button

Classés dans :, , ,

9 avril 2018