L’Enseignement Défense reçoit le Général Irastorza, ancien Chef de Corps du 8ème RPIMA.

21 mars 2019

Le lundi 18 mars 2019, le Général Irastorza, ancien Chef de Corps du 8eme RPIMa et actuel Président de la commission du Centenaire de la Grande guerre est venu présenter à Barral devant les élèves de l’enseignement défense (2nde et 1ere) un exposé précis et documenté sur la grande guerre.

Son objectif était de montrer comment les faits sont parfois déformés par la Mémoire et par l’histoire telle qu’elles sont pensées par les politiques et retranscrits dans les livres d’histoire. Il est ainsi revenu sur différents « mythes » que l’on considère comme absolument vrais : certes les faits ont eu lieu mais pas comme l’histoire les a retenus et parfois enseignés. Ainsi, au cours de son brillant exposé, il a détruit plusieurs idées communément admises dans la mémoire collective comme par exemple celle du rôle essentiel des taxis de la Marne pour la bataille du même nom, ou encore celle du nombre important de fusillés de l’année 1917. Chiffres à l’appui, il a, du reste, démontré que cette année là avait compté le moins grand nombre de fusillés « pour l’exemple » ou pour mutinerie ou autre qu’en 1914.

Les élèves, pendant deux heures ont donc réfléchi avec lui sur les mécanismes des guerres et sur la manière d’écrire l’histoire.

Sa conclusion s’est inscrite dans la dimension citoyenne de cette formation. La guerre est une véritable horreur, et pour l’éviter il faut faire les bons choix. Ces choix, pour un citoyen en démocratie, passent d’abord par le vote. Voter c’est décider du politique, or c’est le politique qui envoie le militaire faire ou ne pas faire la guerre !

La démocratie se joue dans les urnes, non pas dans la rue !

Share Button

Classés dans :, ,

Les commentaires sont fermés.