Une rentrée sous le signe de l’innovation pédagogique !

15 septembre 2017

Ouverture d’une Prépa Sciences Po. /Droit

L’initiative de BARRAL devrait susciter des vocations pour devenir haut fonctionnaire dans les institutions ou organismes nationaux ou internationaux, journaliste ou encore avocat. Pas de quoi inquiéter Evelyne Blanc, Chef d’établissement : « Depuis quelques années, nous constatons un engouement des jeunes pour cette filière, aussi prestigieuse que sélective. », explique-t-elle. Cette « prépa sciences po / droit » s’adresse, aux élèves de terminale scientifique, économique et social ou encore littéraire. Une initiative qui a reçu un écho favorable auprès des acteurs du secteur et des parents d’élèves.  IMG_1631

Collaboration concrète entre secondaire et supérieur

Depuis 2013, la question de l’articulation entre enseignement secondaire et enseignement supérieur est désormais inscrite dans la loi. « Le continuum moins 3 plus 3 » n’est donc plus seulement un slogan mais une réalité à Barral. L’idée est claire : mettre concrètement en œuvre des collaborations entre secondaire et supérieur visant à améliorer l’orientation des élèves, à favoriser l’articulation des programmes d’études secondaires et supérieurs et surtout à aider ces derniers, à réussir dans leur parcours de formation.

Ce qui est apparu déterminant dans les options prises par l’établissement castrais, est le constat qu’en France, « la sélection a lieu à présent dès le début du cycle universitaire. Le bac est considéré comme nécessaire et suffisant pour accéder à l’enseignement supérieur mais dans les faits…Dans de nombreuses formations dites sélectives, les conditions d’admission ou de poursuite d’études sont sujettes à des dossiers de pré-admissions via A.P.B (Dispositif national de gestion des orientations des lycéens : Admission Post Bac) et à des concours au bout de la première année » souligne Evelyne Blanc, chef d’établissement.

Le lycée Barral propose donc à ses élèves de commencer à « préparer l’après-bac »  pendant le cursus du secondaire ! La pérennisation de la prépa PACES destinée aux élèves qui envisagent un cursus en médecine, pharmacie ou dentaire et la mise en place d’une Prépa Sciences Po / Droit pour ceux qui voudraient intégrer les sélectifs IEP (instituts d’études politiques) à la rentrée prochaine s’inscrivent dans cette perspective.

Donner un coup d’avance !

Au programme de cette prépa : cours de d’histoire, culture générale,  séances de méthodologie (prise de note, technique de la dissertation), Anglais ou Espagnol, Droit constitutionnel et civil, dispensés par des professeurs ou des professionnels. « L’idée est d’approfondir le programme de Terminale, tout en acquérant de bonnes méthodes de travail. Le faux rythme du lycée n’est pas toujours adapté aux sévères exigences du concours, d’où un taux d’échec important pour les jeunes lycéens», confesse David Pérez, adjoint. «C’est une formation exigeante qui demande motivation, et ce, en parallèle de la préparation au bac ». Les élèves seront soutenus par des tuteurs, anciens de BARRAL. Anne Lise Vernières, qui a obtenu son entrée l’an dernier, se dit heureuse «  de pouvoir renvoyer l’ascenseur, en distillant de bons conseils et en répondant aux inquiétudes.».

« Stimuler l’ambition des élèves, aider à l’orientation, donner un coup d’avance ou encore leur faire engranger tout simplement de la confiance, tels sont les défis que se sont lancées les équipes pédagogiques de Barral » conclut Evelyne Blanc.

Share Button

Classés dans :, , ,

Les commentaires sont fermés.