La promo Terminale 2020 à l’honneur !

16 septembre 2020
Promo Desmond Thomas Doss 2020

Le vendredi 28 août a eu lieu le départ de la promotion de terminale 2020. La cérémonie, moment fort et incontournable dans la vie de l’établissement depuis des décennies, initialement prévue au mois de juin, avait été reportée en raison de la crise sanitaire et du confinement.

Malgré une date inhabituelle et surtout inappropriée pour de futurs étudiants, un grand nombre de terminales étaient bien présents pour marquer la fin de leur passage à Barral et transmettre le témoin à leurs camarades de 1°. À l’exception de quelques rares terminales retenus par leur job d’été ou absents en raison d’un départ à l’étranger pour entamer leur nouvelle vie d’étudiant, la participation massive des élèves à cette rencontre en a surpris plus d’un !

Au lieu de se retrouver, comme tous les ans, dans le parc, devant l’entrée de l’établissement, la pluie a malheureusement contraint tous les acteurs à se réunir au gymnase. Il était dit que l’édition 2020 serait vraiment…exceptionnelle et particulière ! En effet, au-delà du fait de célébrer le 80ème anniversaire de la tenue de ce départ de promo, de valider leur bac en contrôle continu à cause de la COVID-19, d’avoir le privilège d’être la dernière promo de série ES, L ou S, ils auront eu l’honneur de faire 100 % au BAC !

La promotion de terminale 2020 a choisi comme patron « Desmond Thomas Doss », soldat américain au parcours atypique. Comme chaque année, après avoir écouté Mme Blanc, Chef d’établissement, détailler les raisons de ce choix et mettre en valeur les éléments qui le rapprochaient de cette promotion, les représentants des différentes classes de terminale ont défilé pour dévoiler leurs beaux discours empreints d’émotions, d’humour et d’une pointe de nostalgie…. Ils n’ont pas oublié d’adresser de chaleureux remerciements à l’ensemble de la communauté éducative, rappelant ainsi les valeurs acquises au fil de toutes ces années passées à BARRAL !  

DESMOND THOMAS DOSS

Né en Virginie en 1919, c’est à l’âge de 23 ans que Desmond Doss s’engage dans l’armée alors que, de par ses convictions et sa religion, adventiste, il s’interdit de porter une arme ou de tuer. Il est donc affecté au poste d’infirmier et envoyé dans le Pacifique. Au Japon, alors que les infirmiers sont une cible prioritaire pour affaiblir le moral des troupes adverses, ils sont en général armés, mais le caporal Desmond Doss résiste et s’en tient à ses valeurs et à sa foi.

Il s’illustre alors en de multiples occasions, risquant sa vie pour protéger celle de ses camarades, notamment lors de la bataille d’Okinawa. Souvent à découvert, sous les feux ennemis, il prodigue tous les soins possibles aux hommes blessés et restés exposés sur le champ de bataille. Plusieurs de ses exploits ont fait l’objet de la citation lors de la remise de sa Medall of honor par le président Truman. C’est d’ailleurs le premier « objecteur de conscience » à avoir reçu cette récompense.

C’est toujours dans des conditions désespérées qu’il a fait preuve d’une ténacité et d’une force morale lui permettant de venir à bout des difficultés et de sauver plusieurs vies. Il a fait preuve d’une modestie sans faille jusqu’à la fin de sa vie, refusant d’être mis en avant et porté en héros. Il a longtemps refusé que son histoire soit diffusée au cinéma, estimant cela contraire à ses valeurs.

L’armée lui aura coûté un poumon pour cause de tuberculose et sera donc démobilisé en 1946. Ses actions ne restent cependant pas dans l’ombre, il a reçu en tout 11 décorations et récompenses. Mais ce n’est que quelque temps avant sa mort, en 2006, que Desmond Doss accepte humblement que sa vie fasse l’objet d’un film (Tu ne tueras point !).

Il reste aujourd’hui un exemple de vie et d’humilité ! Gageons que nos élèves de terminale s’en inspireront !

Share Button

Classés dans :, , ,

Les commentaires sont fermés.