Pour les 3èmes de Barral, février rime avec découverte des métiers.

9 février 2020
Débrieffing avec l’Adjudant Chef Steve

Comme le dit le célèbre dicton, « au mois de février chaque herbe fait son pied ». Les collégiens castrais en ont fait adage et chaque année, l’enthousiasme est au rendez-vous sur l’ensemble du niveau 3ème , lorsqu’il s’agit de se lancer dans la recherche du fameux stage. C’est en effet, leur première expérience, une semaine pendant laquelle les 177 jeunes barraliens se font une idée plus juste du monde du travail. Ils testent leurs centres d’intérêt avant l’heure des choix d’orientation du lycée. Ces stages ont pour objectif de découvrir des métiers, d’éveiller des vocations, et surtout d’élargir et de préciser leur représentation de la vie active en général. Et même s’il faut passer par des travaux plus contraignants comme l’écriture d’une lettre de motivation, du traditionnel C.V ou se torturer les méninges pour esquisser une première ébauche de son projet personnel d’orientation, les jeunes stagiaires n’en apprécient pas moins de rencontrer des professionnels sur le terrain, qui leur parlent de leur métier le plus souvent avec passion. Ils découvrent aussi la réalité du monde de l’entreprise. Marwane en stage dans un supermarché souligne d’ailleurs avec une certaine maturité «finalement, à l’école, quand on est en retard, on ne voit pas le mal, on a l’impression que ça ne pénalise que nous. Par contre, en entreprise, on comprend mieux qu’être ponctuel, c’est respecter un engagement, c’est une marque de fiabilité et respect pour nos collègues et le patron !»

Parmi eux, une bonne vingtaine a choisi de participer à une immersion au sein du Quartier Fayolle avec les soldats du 8ème RPIMa, dans le cadre du partenariat qui lie l’établissement depuis 13 ans avec le régiment castrais pour l’Enseignement Défense.

Armée et entreprise: des compétences similaires à développer

Pourquoi un tel engouement pour les stages dans l’armée? Et pas seulement au sein des écoles…La réponse est la même partout: les valeurs et les compétences développées dans l’armée sont les mêmes que celles qui seront demandées aux futurs employés dans le monde du travail : cultiver l’esprit d’équipe, la vie de groupe et la discipline, le leadership, la capacité à prendre des décisions, à être dans l’action…David Pérez, directeur adjoint de l’Ensemble Scolaire, coordinateur des stages, constate que « ces élèves en sortent grandis ; ils révèlent des comportements d’entraide, de cohésion. Le stage leur fait comprendre l’importance de l’humain dans l’action, et ils savent désormais par expérience, qu’à plusieurs, on est plus efficaces ! C’est très formateur pour la suite de leur scolarité ou de leur parcours professionnel»

Si l’expérience est profitable aux élèves, les armées sortent également gagnantes du rapprochement avec les écoles comme le souligne l’Adjudant Chef Steve, responsable de la cellule recrutement, « par ce biais, nous pouvons en effet faire découvrir notre monde aux élèves, battre en brèche certaines idées préconçues et inciter certains d’entre eux à se lancer dans une carrière militaire. » Ces stages permettent également de renforcer «le lien Armée-Nation», comme l’indique l’armée de Terre sur son site internet (sengager.fr) et de parfaire ainsi le parcours citoyens de nos jeunes adolescents.

Share Button

Classés dans :, , , , ,

Les commentaires sont fermés.