Armistice 1914-18 : Hommage à nos Barraliens, morts pour la France.

14 novembre 2019

Le 12 novembre 2019, comme chaque année les élèves des classes « défense » de Barral ainsi que les enseignants se sont retrouvés dans le hall de l’école, devant la plaque des noms des anciens élèves tombés pour la France en 1914-1918 pour rendre hommage à ceux qui se sont sacrifiés pour la France et ses valeurs.  « Le courage, c’est d’agir et de se donner aux grandes causes sans savoir quelle récompense réserve à notre effort l’univers profond, ni s’il lui réserve une récompense » disait Jean Jaurès. Ces jeunes de 14 qui n’attendaient pas de récompense se sont battus avec toute l’abnégation de leur foi.

Entourés de Madame Galissard, adjointe à l’éducation de la Mairie de Castres, du Colonel Prod’homme, Chef de Corps du 8eme RPIMa, du Général Réglat ancien Chef de Corps du 8, du président de l’ONAC, Eric Coupaye ainsi que des anciens combattants, ils ont donc honoré la mémoire de ceux qui sont tombés hier mais aussi de ceux qui meurent de nos jours pour la défense de la France.

Les élèves ont déposé deux gerbes, l’une de la France Mutualiste, l’autre des Anciens de Barral, accompagnant leur offrande d’un discours soulignant la bravoure de ces hommes et faisant le lien avec celle des soldats aujourd’hui. Après l’allocution du Colonel Prod’homme soulignant les continuités entre les combats d’hier et les nouvelles menaces liées, à un contexte géopolitique particulièrement tendu, la chorale de l’école, menée par les professeurs de musique Eric Guinedor et Jean Louis Soulet, a entonné une magnifique Marseillaise. La cérémonie s’est conclue par un dernier chant particulièrement émouvant : la Cavalcade. Pour cette interprétation à plusieurs voix les élèves de CM1 et  CM2 ont beaucoup travaillé, appliquant les conseils de leur professeur Madame Létienne, et mêlant leur chant à celui des plus grands jusqu’aux terminales du lycée. Le Colonel Prod’homme, très touché par leur prestation, a tenu à les féliciter pour la qualité de leur engagement dans une telle entreprise et pour la beauté de leur interprétation, concluant qu’ils représentaient assurément l’espoir de la France de demain.

Share Button

Classés dans :, , , , ,

Les commentaires sont fermés.