Soirée-débat : Pour une autorité qui fait grandir…

14 octobre 2015

A l’initiative de l’établissement, était organisée lundi dernier, une soirée-débat animée par Jacques CHANABE, formateur de l’Institut Supérieur de Formation de l’Enseignement Catholique, sur le thème suivant : Pour une autorité qui fait grandir…

Apel formationphoto archive

«Etre professeur ou parent aujourd’hui n’est pas facile et il n’existe aucune fiche type en matière d’exercice de l’autorité, de la parentalité ou de l’éducation parfaite. Quand on devient professeur ou parents, on est investi d’une mission. Le devoir d’autorité permet de faire bien grandir l’enfant. » C’est par ces mots que Jacques Chanabé a ouvert la soirée.

Avec panache, humour et anecdotes personnelles, M Chanabé a su convaincre son auditoire en toute humilité. « Il est important de faire confiance aux professeurs et à l’institution scolaire. C’est un véritable partenariat qu’il faut faire vivre ! L’autorité s’exerce avec la sensibilité de chacun mais avec une cohérence commune ». « Quand vous posez l’autorité, il faut être légitime et en être convaincu, éviter le oui, non, oui car l’enfant le sentira, il va surenchérir ou s’engouffrer dans la faille; et d’autant plus s’il est adolescent…Il ne faut pas avoir peur du non et ni peur de créer de la frustration chez l’enfant ou de faire naître la tristesse en vous, la règle ou la sanction est posée pour protéger ! Il ne faut pas acheter la paix sociale en cédant au chantage affectif…» Voilà quelques uns des conseils distillés dans la soirée et recueillis à partir des témoignages sincères des uns et des autres.
« Le but est atteint. Une soixantaine de personnes issues de toutes les catégories de la communauté éducative (parents, professeurs, chefs d’établissement ou directeurs d’école, éducateurs…) étaient représentées. La soirée a révélé le besoin de s’exprimer et d’échanger ensemble. Une autre conférence-débat, ouverte à tout public, est prévue le 05 novembre à 20 heures, sur le thème : être parent au XXIème siècle, animée cette fois-ci par Julie BAEZ, psychologue » a conclu Evelyne BLANC, chef d’établissement.

Share Button

Classés dans :, , ,

Les commentaires sont fermés.